Une nouvelle chaire voit le jour à l’Université de Montréal grâce à la contribution de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal

4 février 2015

Montréal, le 4 février 2015 – C’est aujourd’hui qu’est annoncé le lancement de la nouvelle Chaire Fondation Marcelle et Jean Coutu de traitements chirurgicaux novateurs en insuffisance cardiaque de l’Université de Montréal à l’Institut de Cardiologie de Montréal. C’est la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal qui a mis tout en œuvre pour faire en sorte que cette Chaire voie le jour en sollicitant, entre autres, un don de 1 500 000 $ de la Fondation Marcelle et Jean Coutu.

« On reconnaît, dans ce don généreux de la Fondation Marcelle et Jean Coutu, la sensibilité à la cause de la santé et de l’avancement des connaissances qui caractérisent monsieur et madame Coutu, souligne le recteur de l’Université de Montréal, Guy Breton. Je remercie l’ensemble des donateurs de nous appuyer dans la poursuite de la recherche de pointe en insuffisance cardiaque qui bénéficiera au nombre toujours croissant de patients atteints d’insuffisance cardiaque et à leurs familles. »

« L’insuffisance cardiaque terminale est un véritable fléau des temps modernes avec un nombre de patients affligés en plein essor, a déclaré le premier titulaire de la chaire, Dr Louis Perrault. Grâce au don de la Fondation Marcelle et Jean Coutu, nous pourrions imaginer dans un futur rapproché un traitement de support temporaire qui permettrait au cœur de récupérer. Je tiens à remercier les donateurs pour leur vision et leur appui à cette cause importante. »

Cette nouvelle chaire a pour but de stimuler la recherche fondamentale et appliquée en thérapie cellulaire, génie tissulaire, transplantation cardiaque et assistance ventriculaire, le développement préclinique et l’introduction clinique d’innovations thérapeutiques dans ces champs d’activité visant à venir en aide aux patients souffrant d’insuffisance cardiaque terminale.

L’insuffisance cardiaque atteint plus de 500 000 patients par année au Canada et aux États-Unis et le nombre de personnes malades augmente sans cesse. Les besoins pour de nouveaux traitements visant à renverser le processus pathologique et à améliorer la fonction cardiaque ainsi que la durée et la qualité de vie des patients sont urgents et grandissants.

Grâce à un don aussi important versé à la Faculté de médecine, l’UdeM et l’ICM envisagent que dans un avenir rapproché, les patients réfractaires au traitement médical pourront se voir offrir des innovations qui seront adaptées à leur condition et leur spécificité.

À propos de l’Université de Montréal 

À propos de l’Institut de Cardiologie de Montréal 

À propos de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal 

-30-

Renseignements :

Université de Montréal
Mathieu Filion
m.filion.rivest@umontreal.ca
514 343-7704

 

Afficher un commentaire

0 de 1000 caractères