Les Sœurs de la Charité de Montréal font un don majeur de 1,5 M$ à Campus Montréal

28 mai 2015

Les Sœurs de la Charité de Montréal, «Sœurs Grises», ont annoncé une contribution majeure de 1,5 million de dollars à Campus Montréal, la grande campagne de financement de HEC Montréal, Polytechnique Montréal et l’Université de Montréal. Un geste généreux qui servira de véritable levier à financer la Chaire de recherche Marguerite d’Youville d’interventions humanistes en soins infirmiers de l’Université de Montréal.

L’UdeM et les Sœurs Grises solliciteront d’autres gestes philanthropiques afin d’obtenir une dotation totale de 5 millions de dollars pour cette chaire de recherche humanistes en soins infirmiers.

«Les Sœurs de la Charité ont légué à Montréal et au Québec de nombreuses institutions de grande qualité, a déclaré le recteur Guy Breton. Ce nouveau don permettra de rappeler la mémoire de cette grande pionnière que fut Marguerite d’Youville et de perpétuer son esprit humaniste. Je tiens à remercier les Sœurs Grises et leur représentante, Sœur Supérieure Jacqueline Saint-Yves, pour ce généreux don.»

La chaire de recherche aura pour but d’analyser les besoins des personnes, familles et communautés en regard de leurs expériences de santé, de développer des stratégies d’accompagnement humaniste contribuant à la qualité de l’expérience des soins et elle évaluera les interventions infirmières. Celle-ci élaborera un programme de formation continue favorisant l’humanisme dans l’accompagnement des personnes, familles et communautés. Ainsi elle développera des interventions sensibilisant les infirmiers et infirmières à l’importance d’offrir des soins humanistes empreints de compassion et de réconfort, contribuant à préserver la dignité humaine et à promouvoir la résilience.

Relations avec les médias

Université de Montréal
Mathieu Filion
m.filion.rivest@umontreal.ca
514 343-7704

Afficher un commentaire

0 de 1000 caractères

 

1 commentaire

Louise Bellerose Krivicky

05.29.2015 13:00:32

La chaire de recherche de Mère Marguerite d’Youville, fondatrice des Soeurs Grises, sera l’empreinte de sa mémoire.
Riche de l’héritage des Soeurs de la Charité de Montréal, la Faculté des sciences infirmières remercie ces femmes d’exceptions pour leur don remarquable. Des femmes qui se démarquent par leur foi, leur valeur, leur persévérance et leur compassion envers La Personne.
Nous sommes enchantés de les savoir des nôtres et nous sommes honorés de bénéficier de cette générosité par leur engagement philanthropique.
Les membres de la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal