Entrepreneuriat : le campus soutient la relève

Partager

Grâce aux donateurs de Campus Montréal, les établissements ont bâti un écosystème entrepreneurial novateur qui offre aux entrepreneurs en devenir de l’accompagnement, mais aussi des outils, des espaces de travail et des plateformes qui favorisent le réseautage et l’entraide.

Dans cet écosystème, on trouve l’Institut d’entrepreneuriat Banque Nationale | HEC Montréal dans lequel un accélérateur offre ses services aux étudiants-entrepreneurs des trois établissements.

« Nous acceptons des entreprises déjà en activité qui ont un bon potentiel de croissance », explique Luis Cisneros, directeur de l’Institut d’entrepreneuriat Banque Nationale | HEC Montréal et du Parcours entrepreneurial Rémi-Marcoux. « Nous les aidons à se développer rapidement en les mettant en contact avec différents partenaires, en les accompagnant et en les outillant. »

De nombreuses autres initiatives, soutenues par de généreux dons, apportent un soutien à l’entrepreneuriat.

C’est le cas du Parcours entrepreneurial Rémi-Marcoux, qui aide les étudiants à développer des compétences et des réflexes essentiels dans leur démarche d’entrepreneur. Ce programme les accompagne aussi dans la création d’un modèle d’affaires viable en adéquation avec leur profil et leurs ambitions.

Pour les entrepreneurs issus des communautés culturelles, il y a entrePrism, qui offre un programme d’appui et d’immersion au sein de l’écosystème d’affaires québécois.

De son côté, le Centre d’entrepreneuriat Poly-UdeM a pour mission de développer une culture entrepreneuriale et d’innovation, tout en soutenant concrètement les entrepreneurs et la création d’entreprises scientifiques et technologiques.

Retombées

  • Développer une culture d’entrepreneuriat et d’innovation.
  • Transformer les apprentissages et les recherches des étudiants en occasions de développement socioéconomique.
  • Soutenir l’entrepreneuriat et le repreneuriat.
  • Créer des start-ups générant des emplois et de la richesse.
  • Développer de nouveaux talents.
  • Attirer les talents d’ailleurs et leur permettre de rester au Québec.

Des dons qui mènent à des actions

Les différentes initiatives développées sur le campus sont complémentaires. Des entreprises et des entrepreneurs ont senti la nécessité de s’y investir, que ce soit par la philanthropie, le mentorat ou la consultation.

Des dons comme les 10 millions $ de la Banque Nationale pour la création de l’Institut d’entrepreneuriat Banque Nationale | HEC Montréal, les 2,5 millions $ de M. Rémi Marcoux et de TC Transcontinental pour la création du Parcours entrepreneurial Rémi-Marcoux, les 2,5 millions $ que la Fondation Mirella et Lino Saputo a remis au programme entrePrism et les 400 000 $ que le Fonds Serge Gendron a versés au Centre d’entrepreneuriat Poly-UdeM dynamisent les liens entre le campus et l’écosystème entrepreneurial montréalais.
« On nous a pris en charge. Les ressources nous ont permis de passer de l’idée au projet et de pérenniser celui-ci de façon concrète et efficace », précise Olivier Demers-Dubé, cofondateur et co-PDG, Écosystèmes alimentaires urbains (ÉAU), diplômé de l’Université de Montréal. « Un philanthrope, poursuit Olivier, c’est quelqu’un qui fait preuve d’une grande générosité et d’une forme d’abnégation. Il met non seulement ses ressources à la disposition d’un projet, mais aussi une structure qui peut offrir du soutien et de l’accompagnement. »

L’entrepreneuriat profite à toute la société

L’entrepreneuriat constitue une voie privilégiée pour mettre les connaissances, la créativité et l’innovation au profit de la société québécoise. « Un écosystème de start-ups à Montréal, c’est vital », ajoute Olivier Demers-Dubé.

Le maillage entre les acteurs du campus et le milieu des affaires est donc bénéfique pour les étudiants dans le cadre de leur parcours universitaire, mais aussi pour les futurs entrepreneurs.

L’entrepreneuriat sur le campus, un modèle unique

« On est le seul accélérateur au Québec qui mobilise les professeurs. C’est l’une de nos forces les plus importantes, et elle profite à tous », mentionne Luis Cisneros. « Les recherches, les outils et l’accompagnement des professeurs, représentent le savoir. Il y a aussi l’expérience des experts du domaine qui représente le savoir-faire et les témoignages des autres entrepreneurs qui représentent le savoir-être. C’est ce qui fait notre combinaison gagnante! » conclut-il.

Autres réalisations en entrepreneuriat

Autres succès