Le développement durable : une garantie d’avenir de notre société

Partager

« Le principe du développement durable, c’est de pouvoir répondre aux besoins actuels sans compromettre les besoins des générations futures », explique Camille Girard, boursière de l’Institut de l’énergie Trottier et étudiante à la maîtrise à Polytechnique Montréal. « Le développement durable concilie équité sociale, préservation de l’environnement et rendement économique. »

Dans cet esprit, les initiatives en développement durable issues de Campus Montréal sont bien plus que de simples projets « verts ». Ce sont des projets qui s’intéressent tant à l’aspect écologique qu’à la dimension sociétale. Ils permettent ainsi de poser les jalons d’un échange entre la société et son milieu.

C’est le cas d’IDEOS – HEC Montréal, le Pôle en gestion des entreprises sociales. « Avec des initiatives d’accompagnement de transfert d’expertise, de formation ou de recherche appliquée, nous apportons notre soutien à des organismes qui répondent à des besoins sociaux », explique Marie-Renée Lambert, chercheuse, Pôle IDEOS.

C’est aussi le cas de l’Institut de l’environnement, du développement durable et de l’économie circulaire (Institut EDDEC) mis sur pied par HEC Montréal, Polytechnique Montréal et l’Université de Montréal. Celui-ci a pour mission d’accélérer le développement des connaissances et des compétences en économie circulaire.

Retombées

  • Offrir une plus-value à la formation universitaire.
  • Former une main-d’œuvre qualifiée en mesure de faire face aux défis sociétaux et environnementaux.
  • Créer des bourses pour la réalisation de projets étudiants.
  • Offrir des formations et des outils adaptés aux besoins des organismes à mission sociale, communautaire, culturelle ou écologique.
  • Garantir la pérennité de ces organisations et les aider à optimiser les répercussions de leurs actions sur la société.
  • Assurer la vitalité du tissu social.

La rencontre des expertises pour un avenir meilleur

« Grâce au maillage organisations, étudiants et professeurs, nous développons des projets qui aident les organismes à améliorer leur impact dans leur milieu », précise Marie-Renée Lambert.
Le développement durable est le résultat d’une combinaison de plusieurs disciplines qu’on trouve sur le campus. Cet arrimage de connaissances permet de créer un nouveau savoir qui contribue à l’épanouissement de toute la société.

« On est rendu à 70 projets financés grâce au soutien d’IDEOS. Donc, 70 projets qui ont des impacts concrets dans la société », se réjouit Marie-Renée Lambert.

La philanthropie garante d’avenir durable

Avec le soutien de la Fondation McConnell, et l’intermédiaire du programme RECODE, la zone d’innovation sociale de HEC Montréal créée par le Pôle IDEOS a permis de créer de nombreux événements comme la Petite semaine d’innovation sociale.

Du côté de l’EDDEC, grâce à un généreux don de la Banque TD, l’institut organise un concours de bourses annuel en environnement, développement durable et économie circulaire. Celui-ci s’adresse aux étudiants des établissements de Campus Montréal et a pour objectif de stimuler la multidisciplinarité dans ces domaines. L’EDDEC a également publié un ouvrage collectif à propos de l’économie circulaire. Disponible aux Presses de l’Université de Montréal en accès libre, ce genre de publication enrichit le partage des connaissances.

Sensible aux alliances entre l’expertise des bâtisseurs et un établissement qui favorise l’originalité et l’innovation architecturales, Bruno Fayolle, président et chef de la direction de Fayolle Canada, a pour sa part fait un don de deux millions de dollars à la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal afin de créer la Chaire de recherche Fayolle-Magil Construction en architecture, bâtiment et durabilité.

« La première mission de la chaire, c’est le soutien de la recherche de meilleures solutions, explique Jacques Lachapelle, directeur, École d’architecture. Nous avons également comme objectif de favoriser le transfert de connaissances. »

Tous ces dons permettent de donner une nouvelle dimension aux projets liés au développement durable.

Une vision durable pour une société qui va loin

Le développement durable d’une société se définit par la santé de son tissu social, tant sur le plan environnemental, culturel qu’intellectuel. Il est donc essentiel de continuer à investir et à développer cette approche pour assurer la pérennité de nos communautés.

Autres réalisations en développement durable

Autres succès