new Date().getTime(),event:'gtm.js'});var f=d.getElementsByTagName(s)[0], j=d.createElement(s),dl=l!='dataLayer'?'&l='+l:'';j.async=true;j.src= '//www.googletagmanager.com/gtm.js?id='+i+dl;f.parentNode.insertBefore(j,f); })(window,document,'script','dataLayer','GTM-WGWP2C');

L’inestimable chaîne d’appui à la recherche

15 janvier 2015, 10h40

Projets phares

Nous croyons qu’avant d’avoir atteint la moitié de ce siècle, nous guérirons ou nous contrôlerons la quasi-totalité des quelque 200 formes de cancers qui affligent tant de personnes actuellement.

La complexité du cancer tient au fait que la maladie est intimement liée aux processus fondamentaux de la vie elle-même. Les chercheurs explorent l’univers de la communication cellulaire, du contrôle et de l’expression génétique. Comprendre le cancer revient à déchiffrer les mécanismes les plus intimes du vivant. La recherche s’y consacre depuis un demi-siècle et les progrès sont remarquables.

Dans un avenir prévisible, si le cancer ne disparaît pas complètement, nous allons au moins le contenir. Le jour n’est pas bien loin où nous l’assimilerons à une maladie chronique qui sera contrôlée, comme c’est le cas aujourd’hui du diabète et de l’asthme.

Cette grande réussite, véritable épopée scientifique, aura été possible parce que les appuis à la recherche auront été constants. Notre fondation a déjà donné un premier coup de pouce à l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) en 2003. Des centaines d’autres donateurs – petits et grands, se sont manifestés depuis ce temps. Et nous devons poursuivre. Poursuivre encore. Encore et encore. La constance des appuis financiers aux chercheurs est inestimable. C’est la clé de voûte de la réussite.

Nous vous invitons à parcourir les quatre secteurs qui font l’objet de demandes de contributions philanthropiques pour l’Institut. Le recrutement de chercheurs d’élite. Le maintien de l’avancement technologique de l’Institut. Le recrutement d’étudiants-chercheurs. Le financement de projets à haut risque, mais à grand impact. En lisant les descriptions qui se rattachent à ces quatre enveloppes de besoins, vous allez mieux saisir la réalité de l’Institut. Vous découvrirez une bonne partie de l’impressionnant arsenal que nécessite la recherche en immunologie et en cancérologie.

Il y a 10 bonnes raisons de donner à l’IRIC. Comme famille de pharmaciens, nous ne cachons pas un petit faible pour la façon dont l’IRIC s’y prend dans la mise au point de nouveaux médicaments. En fait, l’Institut a mis en place en milieu académique la première chaîne canadienne de découverte de médicaments contre le cancer.

Normalement, les universités concentrent leurs efforts en recherche fondamentale. L’IRIC fait les choses différemment. L’Institut intervient dans toutes les étapes de la découverte du médicament, de la recherche fondamentale jusqu’à la production de molécules et la commercialisation, en passant par les tests cliniques. L’Institut a même créé une filiale qui négocie des partenariats avec l’industrie biopharmaceutique afin de commercialiser ses découvertes pour en faire bénéficier la population.

Si vous prenez le temps de parcourir le site Internet de l’Institut, vous trouverez neuf autres raisons qui vous convaincront de contribuer à ce joyau du Québec en matière de recherche sur le cancer.

Joignez-vous à nous. Associez-vous à la chaîne d’appuis à l’IRIC. Vous verrez, ensemble, nous y arriverons !

Marcelle et Jean Coutu

Donner au projet

Sur la photo :  le Pavillon Marcelle-Coutu dans lequel loge l’IRIC, un bâtiment qui a été aménagé expressément pour répondre aux exigences de la recherche multidisciplinaire grâce à un don exemplaire versé par la Fondation Marcelle et Jean Coutu.

Afficher un commentaire

0 de 1000 caractères