new Date().getTime(),event:'gtm.js'});var f=d.getElementsByTagName(s)[0], j=d.createElement(s),dl=l!='dataLayer'?'&l='+l:'';j.async=true;j.src= '//www.googletagmanager.com/gtm.js?id='+i+dl;f.parentNode.insertBefore(j,f); })(window,document,'script','dataLayer','GTM-WGWP2C');

Des diplômés engagés dans leur communauté

8 mai 2014, 11h04

Vie de campus

Depuis sa fondation en 1937, l’Association des diplômés de l’Université de Montréal a toujours utilisé l’ensemble des moyens mis à sa disposition pour faire connaître et souligner l’engagement et les réalisations de ses diplômés dans tous les domaines de l’activité humaine.

L’élection du 7 avril dernier nous fournit l’occasion de rappeler l’engagement citoyen de bon nombre de nos diplômés dans la sphère politique, au niveau municipal, provincial ou fédéral.

Au niveau municipal, on pense à Jean Drapeau et plus récemment à Denis Coderre. Au niveau provincial, évoquons Robert Bourassa, mais aussi Philippe Couillard, nouvellement élu, alors qu’au niveau fédéral, on se souviendra du mandat de Pierre-Elliot Trudeau, qui a été  premier ministre durant de nombreuses années.

Le 14 avril 2003, un record de 37 diplômés de notre université, répartis dans 2 partis politiques, siégeaient à l’Assemblée nationale. La semaine dernière, on en comptait encore 26 œuvrant pour 4 partis politiques.  Les temps changent, certes, mais une chose demeure : c’est l’intérêt que manifestent plusieurs centaines de nos diplômés à mettre leurs talents, leurs compétences et leur expertise au service du bien commun.

Au fil des ans, plusieurs premiers  ministres, de nombreux chefs de partis, des dizaines de ministres et un grand nombre de diplômés ont été formés à l’Université de Montréal. Cela nous permet de dire, à l’instar de Bernard Derome, que « la tendance se maintient »!  Nous tenons à célébrer l’engagement de nos diplômés dans ce domaine crucial. Pour bon nombre de nos 350 000 diplômés, l’engagement citoyen représente encore une valeur positive et une occasion supplémentaire de se réaliser pleinement.  Nous tenons par conséquent  à les féliciter pour leur engagement et nous les incitons à poursuivre leurs réflexions et leur travail pour le mieux -être de l’ensemble de la communauté, mais aussi pour le rayonnement de leur alma mater, l’Université de Montréal.

Michel Saint-Laurent
Secrétaire général
Association des diplômés de l’Université de Montréal

Sur la photo : les membres du Comité directeur de l’Institut de recherche en droit public, le 26 février 1962. Assis de gauche à droite : Jean Beetz, directeur de l’Institut, Maximillien Caron, doyen de la Faculté de droit, Luce Patenaude. Debout de gauche à droite : Marc Lalonde, Carl Goldenburg, Albert Mayrand et Pierre Elliot Trudeau.

Pierre Elliott Trudeau (1919-2000). Après son passage au Collège Jean-de-Brébeuf, il est diplômé de la Faculté de droit de l’Université de Montréal dont il est l’un des premiers chercheurs du Centre de recherche en droit public (1961). Il se lance en politique en 1965 et deviendra Premier ministre du Canada (1968-1979; 1980-1984).

Droit photo : Division de la gestion des documents et des archives, Université de Montréal. D00371FP00318.

Afficher un commentaire

0 de 1000 caractères