Une nouvelle étape dans la grande campagne de financement Campus Montréal

10 mars 2014, 15h26

Projets phares

Le 10 mars 2014 est une journée qui marque une nouvelle étape dans la grande campagne de financement Campus Montréal. La communauté universitaire a été invitée, à titre de membre du regroupement des établissements de Campus Montréal, à contribuer à la campagne de financement et tout particulièrement à faire un don en vue d’octroyer des bourses qui viendront en aide aux étudiants.

Pour cette occasion, une célébration s’est tenue pendant laquelle une invitée de marque, Madame Louise Arbour, présidente-directrice générale de l’International Crisis Group, mais aussi coprésidente de la grande campagne et diplômée de la Faculté de droit de l’Université de Montréal, s’est adressée aux personnes présentes. Les chefs des trois établissements ont également pris la parole lors de l’événement.

Je remercie Madame Arbour pour le discours fort inspirant qu’elle a prononcé et que je vous présente dans ce billet de blogue. Je tiens aussi à la remercier chaleureusement pour sa participation à cet événement.

Merci de votre accueil, c’est toujours un moment heureux pour moi de revenir à l’Université de Montréal.

Les années que j’ai passées ici m’ont laissé un souvenir impérissable. J’y ai acquis bien sûr une formation très solide avec laquelle j’ai bâti ma carrière. Mais plus encore, je m’y suis épanouie comme personne et j’y ai noué des amitiés que je continue de chérir.

Quand on est diplômé de l’Université de Montréal, de HEC Montréal ou de Polytechnique Montréal, on l’est pour la vie. C’est comme un tatouage sur son cœur. Cette période de notre vie est la plus importante, parce que c’est l’éclosion. C’est au cours de ces années que le potentiel que l’on représente tous et chacun se transforme en possibilités.

C’est d’abord, sur le plan personnel, en reconnaissance de ces années de bonheur, que j’ai accepté de coprésider la grande campagne Campus Montréal. Mais c’est aussi parce que comme citoyenne et juriste, je crois farouchement dans la valeur de l’instruction publique.

Tout ce que j’ai vu dans ma carrière n’a fait que renforcer cette conviction. D’ailleurs, si vous parcourez le monde du regard, vous allez constater une chose : il y a une relation directe entre la qualité de vie des populations et leur niveau d’éducation.

Il n’y a pas meilleure façon de prévenir les conflits, de faire échec à la barbarie et de repousser la pauvreté que d’ouvrir dans l’esprit des gens une fenêtre sur l’autre. C’est d’abord ça, l’éducation.

L’instruction publique, c’est une éducation dans laquelle investit un gouvernement soucieux du bien commun. Mais c’est une responsabilité qui est trop importante pour la laisser seulement aux gouvernements, même les meilleurs. Il faut s’en occuper personnellement.

L’instruction publique, c’est donc une éducation qui fait place au public. Aux niveaux primaire et secondaire, le public, c’est surtout les parents.

Aux niveaux supérieurs, parce que la portée des enseignements devient plus large, c’est la communauté au sens large qui doit s’en mêler et se sentir concernée.

Certains appellent ça la philanthropie.

Moi aussi.

Mais quand je dis « philanthropie », je ne veux pas dire que c’est une affaire de riches. « Philanthropie » je le prends au pied de la lettre, à sa racine grecque, qui signifie l’amour des autres.

C’est ça le sens de donner.

La philanthropie, c’est d’abord une affaire de cœur; c’est pour dire merci pour ce qu’on a reçu; c’est pour dire bonne chance aux suivants; c’est pour reconnaître qu’on est tous dans le même bateau et que plus on sera nombreux à ramer, plus vite on va avancer.

La grande campagne Campus Montréal, c’est un appel à la conscience.

C’est pour appuyer les projets de nos établissements.

Mais c’est aussi, comme on le dit aujourd’hui, pour appuyer les projets les plus grands qui s’appellent Philippe, ou Isabelle, ou Hamed. Ce sont nos enfants, nos amis, ceux à qui on va laisser un monde un peu écorché et à qui on va demander de faire mieux que nous.

Merci de les aider.

 Louise Arbour
Présidente-directrice générale International Crisis Group
Coprésidente de Campus Montréal

Je me joins à Madame Arbour pour inviter la communauté universitaire à faire un don qui attirera des personnes d’exception dans les établissements et leur donnera la possibilité de déployer tous leurs talents. En appuyant la campagne que nous menons tous ensemble, vous soulignez votre fierté d’appartenir à la grande communauté de Campus Montréal. Merci!

 

Crédit photo : Amélie Philibert, UdeM
Sur la photo : Madame Louise Arbour entourée d’étudiants boursiers

Afficher un commentaire

0 de 1000 caractères